COUP DE BATON

Donné à la Métropole par l’élu centriste Christophe Geourjon qui a calculé le coût que va représenter l’acquisition de l’ancien siège duProgrès à Chassieu. Entre l’achat du foncier (5 millions), le coût de la déconstruction (2,6 millions), celui du gardiennage depuis un peu plus de dix ans (4,3millions) et les


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés