Académie : plus de 800 immortels lyonnais depuis le début du XVIIIe siècle

Sous la direction de Dominique Saint-Pierre, un ouvrage de plus de 1 300 pages évoque tous ceux qui depuis 1700 ont siégé à l’Académie de Lyon. Rares sont ceux qui connaissent Claude Brossette (1671-1743), ce juriste natif de Theizé qui a siégé comme avocat au Parlement de Paris. Admirateur de Boileau,


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés