Le jour où on s’est partagé le gâteau de la corruption

  Mardi, un nouveau collectif parcimonieux a vu le jour Pas grand chose à se mettre sous la dent cette semaine. Personne n’a rien à inaugurer. Pendant les vacances de printemps nos élus préférés se dépêchent de profiter de leurs dernières vacances d’hiver avant que la neige fonde à la


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés