Il l’a dit

De Thierry Braillard, renonçant à se présenter dans la 2ème circo : “Le non-respect de la parole donnée, les guérillas menées et petites intrigues ne correspondent guère à l'idée que je me fais de la politique.” Qu’est-ce qu’il a du souffrir en 2012 quand ses propres équipes menaient une “guerilla”


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés