Groupe Maïa : Christophe Gruy fait son miel avec des produits de beauté

Après l’ouverture de son hôtel de luxe à Fourvière, Gruy rachète la société de Pascal Blache

 

Si certains chefs d’entreprises courent les réunions mondaines et aiment s’afficher dans la presse People, tel n’est vraiment pas le cas pour Christophe Gruy (1).


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés