Llung-Kimelfeld, le torchon brûle

Lundi doit avoir lieu l’élection du nouveau président de la métropole lyonnaise en remplacement de Gérard Collomb. C’est David Kimelfeld qui devrait hériter de la couronne, selon le voeu du président sortant. Mais l’élu villeurbannais Richard Llung ne lâche pas l’affaire. Il maintient sa candidature contre lui et argumente.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés