Passi, c’est cuit

Trois ans d’inéligibilite et 10 000  d’amende pour prise illégale d’intérêt à  Martial Passi, maire de Givors et toujours vice-président du Grand Lyon chargé des transports. Six mois de prison avec sursis et 18 mois d’interdiction de travailler dans une mairie avec effet immédiat, ainsi que 5000 euros d’amende et


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés