Passi, c’est cuit

Trois ans d'inéligibilite et 10 000  d'amende pour prise illégale d'intérêt à  Martial Passi, maire de Givors et toujours vice-président du Grand Lyon chargé des transports.

Six mois de prison avec sursis et 18 mois d'interdiction de travailler dans une mairie avec effet immédiat, ainsi que 5000 euros d'amende et 4 mois de prison avec sursis pour recel de prise illégale d'intérêt à sa soeur Muriel Goux, nommée un peu rapidement directrice générale des services de la mairie de Givors.

Tel est le verdict du Tribunal Correctionnel de Lyon ce jeudi 6 juillet.

 

PG

 

 

Laisser un commentaire