Serfim : Guy Mathiolon agrandit son empire

Fortunes : l’ancien président de la CCI a été oublié par Challenge

Pas sûr que cet « oubli » ait vraiment désespéré Guy Mathiolon. Au contraire. À Lyon, le « pour vivre heureux, vivons caché » reste un credo largement partagé par le patronat local.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés