Avec le Musée des Tissus, Wauquiez met un pied à Lyon

Il s’offre une vitrine en plein centre ville

Officiellement, le sauvetage du Musée des Tissus et la reprise des immeubles de la rue de la Charité n’a strictement rien à voir avec une quelconque volonté de Laurent Wauquiez de prendre pied à Lyon pour venir piétiner les plate-bandes de Gérard Collomb.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés