Je peux pas, j’ai piscine

Le resto de la piscine du Rhône fait payer un peu cher sa vue panoramique sur Lyon

Un restaurant avec terrasse perché au-dessus d’une piscine avec vue sur le Rhône et Fourvière : on comprend que le projet ait séduit Vincent Carry et Arty Farty, créateurs et organisateurs de Nuits Sonores. Les premiers en 2003, ils avaient flairé le potentiel de la piscine du Rhône en la transformant en dancefloor avec Laurent Garnier aux platines. Proche de Gérard Collomb, Vincent Carry était ainsi, avec Arty Farty, tout désigné pour remporter cette nouvelle délégation de service public (en s’appuyant sur Eldorado, il avait chipé celle du Transbordeur à Victor Bosch). 


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés