Bonnes notes

Si, les couacs déconcertants d’APB ont transformé  la fin d’année scolaire en jeu de chaises musicales, cette rentrée débute en fanfare. Ancien recteur qui connaît la musique, Blanquer entend la promouvoir tambour battant. Au programme : opéra de quat’ sous,  percussion à cinq balles, et  chant du corps enseignant. On ignore


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés