Mon Cher Ami,

Quel tintamarre ! Il aura suffi que Sa Majesté appelle un chat un chat et fainéant un flemmard pour que tous les ultras du Royaume se mettent à hurler, tempêter et rameuter le peuple comme si on s’apprêtait à le dépouiller. Manstein, l’excité insoumis qui représente aujourd’hui les Marseillais au Parlement fait ce qu’il sait le mieux faire : du vent et du bruit.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés