Sytral : un joli lot de consolation à près d’un milliard d’euros

«Mercier attendra le tout dernier moment au mois d’octobre avant d’annoncer quel est son choix entre le Sénat et la présidence de la COR. » Ainsi s’exprime un élu qui connaît bien l’ancien Garde des Sceaux. Un autre ajoute que cette façon de ne rien dire et de laisser planer le doute jusqu’au bout est une façon pour lui « de montrer le mépris qu’il a pour les élus en général et Michèle Vullien en particulier ».


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés