Partition minimaliste à Ambronay

A l’Auberge, le menu surprise peine à s’opposer au prétendu « traditionalisme lyonnais » Ivan Lavaux, le chef de l’Auberge d’Ambronay, n’y va pas avec le dos de la cuiller : « A Lyon, la conception de la gastronomie reste traditionnelle. Quand je vais chez Bocuse, je sais à l‘avance ce que je vais


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés