Le Lou a bouffé du lion

Olivier qui rit et Jean-Michel qui pleure

On se souvient des cris et des grincements de dents du patron de l’Olympique Lyonnais contre son « ami » Olivier Ginon lorsque celui-ci a récupéré le stade de Gerland. Aulas avait alors tout fait pour faire capoter l’affaire. Il s’était répandu en horreur sur le compte de Ginon et avait même discrètement déposé un recours devant le tribunal administratif. Mieux ! Comme l’avaient révélé Les Potins (n°507 du 15 septembre 2016), il avait lancé une procédure devant le tribunal de commerce de Lyon pour réclamer la bagatelle de 30 millions d’euros de dommages et intérêts au patron de GL Events.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés