Antoine Mellies, ambassadeur frontal

Jeudi dernier Lyon Première recevait Antoine Mellies. Celui-ci n’a pas inventé le cinéma muet, il est conseiller régional FN et “ambassadeur”, l’un des dix-sept chargés de parcourir le vaste monde pour rapporter à sa suzeraine les doléances du peuple.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés