Divorce en pente douce à l’IDEX

L’Université Lyon 2 dort sur le canapé

Après le vote en ni-oui-mais-non piloté par Jacques Comby à  l’université Lyon 3 le 27 novembre dernier, c’est l’université Lumière Lyon 2 qui se trouve mise sur la touche. Décidément, les “principes incontournables” qui devaient fonder l’université intégrée dite “université-cible” ont du plomb dans l’aile. Dans un mail adressé de Lyon 2 à ses “chers collègues”,  la présidente de Lyon 2 Nathalie Dompnier s’étonne des méthodes un peu cavalières de Khaled Bouabdallah, le président de l’UDL (Université de Lyon).


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés