ECHOS

Patience

Alexandre Vincendet devra prendre son mal en patience. Jusqu’au tout dernier moment, il a espéré que le Conseil constitutionnel annulerait l’élection de la député macroniste Anissa Kheder. Finalement, les Sages en ont décidé autrement. Du coup, le maire de Rillieux qui espérait bien l’emporter lors d’une partielle, doit prendre son mal en patience. S’il avait été élu député, Vincendet aurait été particulièrement bien placé pour décrocher le poste de président de la fédération LR du Rhône. D’autant qu’il entretient d’excellentes relations avec Laurent Wauquiez


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés