Aux vœux du 6e…

… Pascal Blache joue à « chat » avec Képénékian

Dix minutes avant 19 heures, il y a déjà du monde devant l’hôtel des ventes de la gare des Brotteaux. Quelle drôle d’idée d’organiser les vœux du 6e arrondissement dans un endroit pareil ! À la réflexion, vu l’âge moyen de la population, pas tant que ça. Qui mieux que Claude Aguttes saura quoi faire de tous ces vieux meubles ?


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés