La bâtonnière manie le bâton contre Jean-Yves Sécheresse

Dans un article de Lyon Capitale (novembre 2017) consacré aux élus, l’adjoint Jean-Yves Sécheresse (qui ne perd jamais une occasion de balancer une vacherie а son collègue adjoint aux finances Richard Brumm) avait évoqué les avocats qui se mettent dans des situations borderline au motif qu’ils exercent en parallèle une activité libérale. Le propos, on s’en doute, n’avait pas été de nature а améliorer les relations entre les deux adjoints dont on dira par euphémisme qu’ils n’envisagent pas d’aller faire du ski ensemble а Megève ou ailleurs. Quoi qu’il en soit, cette déclaration a fait réagir la bâtonnière de l’Ordre. Laurence Junod-Fanget s’est fendue d’une bafouille qui n’a rien d’amicale :


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés