Les hommes se cachent pour mentir

Un démarrage en force sur la scène lyonnaise

Drôles d’oiseaux ! Ah il est à la bourre, Max, il revient de Tahiti avec un collier de fleurs autour du cou, et si on n’était pas au théâtre, il serait bronzé. Mais on ne sait pas s‘il a vraiment atterri. Dans quelques jours, la cérémonie des Molière ! Il est sur un petit nuage. Suite à un malheureux concours de circonstances, il pourrait bien l’avoir pour sa pièce Danse sur le Mont Blanc. Il en parle à son pote Yvou, lui-même en train d’écrire une comédie musicale qui s’annonce comme un désastre financier capable de le ruiner pour plusieurs générations.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner