Takano en haut, Rigal en bas, Viannay à sa place

Le verdict 2018 du guide Michelin ne fait pas que des heureux

Le saviez-vous ? Takao Takano a fait partie des rares lauréats absents à la fiesta du Michelin 2018. Pour quel motif ? Figurez-vous que son restaurant était ouvert ce jour-là. Fichtre, Takao Takano était donc en cuisine ! Cela devient rare chez les grandes toques, souvent en représentation tandis que des seconds couteaux s‘activent aux pianos.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés