L’Atelier danse : à Pâques… ou à la Trinité

Georges Képénékian se veut résolument optimiste. Du côté de la mairie de Lyon, on continue à miser sur une livraison définitive de l’Atelier danse pour la fin 2021. C’est-à-dire déjà bien après la fin de ce mandat. Pour faire patienter Dominique Hervieu, on lui a promis qu’une ouverture temporaire serait possible pour la Biennale de la danse qui doit se dérouler à l’automne 2020. Elle a la politesse de faire semblant d’y croire.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés