Les nanas de chez Lulu

Un spectacle de filles où les hommes sont rhabillés pour l’hiver

Trois filles à la recherche d’un coup fin. Une brune pétillante, entreprenante, affamée comme un troupeau de morfales. Une petite nana toute sage, qui sent le catéchisme et la sacristie, mais  rêve de secouer le bénitier. Une blonde pas coincée du tout, un volcan sur talons aiguilles, une “Nabila en blonde”, comme elle se définit, quelque chose comme ça. Derrière elles, sur le mur, des portraits grand format des plus beaux spécimens de l’idéal masculin  : Belmondo (jeune), Brad Pitt (après sa troisième chirurgie). Ainsi que Michel Benini et Jordan Topenas. Bien sûr, les deux derniers sont un peu moins connus mais il s’agit du patron de théâtre et d’un pote comédien, faut soigner le relationnel.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés