Bruno Bonnell, génie mal connu ou humoriste farfelu

Il fut un temps où les humoristes ont été tenté par la politique. On se souvient de Coluche se lançant dans la course à l’Élysée avant de jeter l’éponge. Aujourd’hui, c’est l’inverse. Sans parler d’Emmanuel Macron qui joue les récitants de Pierre et le Loup sur les planches de l’Élysée, on découvre


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés