Rythmes scolaires : Villeurbanne fait semblant de consulter

Consulter les citoyens sur la question des rythmes scolaires, comme dans les 58 autres communes de la métropole ? Jamais clamait jusqu’ici la mairie de Villeurbanne. Mais ça, c’était avant. Alors que Lyon a adopté le retour à la semaine des 4 jours pour la rentrée 2018 au conseil municipal le 26 mars dernier, la ville voisine socialiste, elle, reste à 4,5 jours, tout comme St-Fons, Feyzin et Vénissieux. Cela ne l’empêche pas de s’intéresser de très près aux activités périscolaires. 

Dans une lettre adressée aux parents d’élèves le 12 mars dernier, le maire Jean-Paul Bret et son adjoint à l’éducation Damien Berthilier ont annoncé vouloir « engager un bilan partagé et exhaustif des nouveaux rythmes éducatifs ». Traduction : municipaux, parents, profs mais aussi enfants seront d’abord observés et questionnés… sur les activités après la classe. Bernés, les Villeurbannais ? Ils devraient au contraire se réjouir. Ces consultations se feront entre mai et décembre par deux associations, spécialisées dans l’évaluation des politiques publiques et dépêchées depuis Paris. Il n’empêche que c’était sur la semaine des 4 jours qu’ils auraient aimé être entendus, les parents d’élèves !

La PEEP du Rhône fait remarquer « qu’il vaut mieux une prise de décision réfléchie ». L’association de parents d’élèves, bien que favorable au retour aux 4 jours, confirme être en contact avec Villeurbanne pour cette nouvelle forme de consultation et souhaite être partie prenante pour la suite des évènements.

Julie Gaubert

Laisser un commentaire