Mon Cher Ami,

Sa Majesté ne manque pas de courage. Le sultan de Damas, d’Alep et de Bilad-el-Cham vient de le vérifier à ses dépends. Depuis des mois, ce tyran sanguinaire fait régner la terreur dans son pays. Il assassine sans pitié ses sujets qui osent contester son autorité et rêvent de le


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés