Schoendorff veut rester dans la course

Patrice Schoendorff ne s’avoue pas facilement vaincu. Écarté par les instances nationales de son parti des négociations autour de la fusion des radicaux de droite et de gauche, l’ex-président des radicaux valoisiens de la Métropole continue à manœuvrer pour rester dans la course. Il vient ainsi d’adresser un courrier aux


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés