Municipales à Lyon : le risque d’un 2001 à l’envers

Loin de nous l’idée de penser qu’en politique, l’histoire n’est qu’un éternel recommencement. Il n’en reste pas moins que l’on aurait tort d’oublier les enseignements des précédents scrutins. À Lyon, les municipales de 2001 constituent un précédent qui pourrait se reproduire dans certaines circonstances comme ce fut le cas lors de la première élection de Gérard Collomb.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés