Publicité : « Plein la vue » contre les panneaux numériques

Avec ses amis du collectif « Plein la vue », Benjamin Badouard est vent debout contre la publicité qui envahit nos murs et nos trottoirs. Au moment où la Métropole organise le débat autour du futur RLPI (règlement local de publicité intercommunal), il s’étonne que la collectivité ait récemment signé (à l’automne 2017) un nouveau contrat avec Jean-Claude Decaux. Lequel nous engage pour… 15 ans. Et surtout, le nouveau contrat prévoit l’arrivée des panneaux numériques en 2020 en échange des futurs vélos à assistance électrique : 


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés