Margot Winch, fille de baraque à frites

Nouvelle recrue des Tontons

Elle aurait pu ne pas être là. Au début elle travaillait à la SNCF, si elle y était restée, elle serait peut-être en grêve et il n’y aurait pas de spectacle. Elle monte sur scène sur une musique de Jacques Tati. Margot Winch vient de cette région où l’on peut être à la fois la fille de son père et la soeur de sa mère, voire plus, si affinité. Elle est “la fille d’une baraque à frites”.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés