Mon Cher Ami,

Qui l’eut cru ? Il fut une époque pas si lointaine où Jean Meslier attirait les regards dès qu’il entrait dans une salle. Partout, il était flatté, adulé ; chacun voulait lui faire sa révérence, le saluer avec respect. Les plus hardis tentaient d’engager la conversation, sollicitant son avis sur quelque sujet sensible.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner