Philippe  Roche a des voix dans la tête

Une croisière à travers les standards de la chanson

Ce n’est pas lui qui a coulé le Costa Concordia, on en est presque sûr. Il a pourtant beaucoup navigué sur des croisières-concert en convoquant en pleine mer tout le gratin de la chanson. Philippe Roche arrive sur scène sur un air de Carmen “Toreador, l’amour l’amour t’attend”. Car tout a commencé comme ça. Carmen s’appelait Annie et c’était la meilleure amie  de Mamy, celle qui a découvet le talent du petit pour la chanson et qui l’a embauché illico pour les goûters de vieux. On appelle ça “chanteur de bout de table”, celui qu’on fait monter sur l’estrade à chaque repas de famille.

A quoi, ça tient, une carrière ! A force de s’intéresser au répertoire, il a appris à chanter comme eux, tous les grands noms et les petits noms qui ont laissé leur trace dans le microsillon. On apprend des choses avec Philippe Roche. Belle démonstration de chanteur-sauterelle, on a mis moins de quinze secondes à reconnaître Christophe Mahé. Comme le fait remarquer l’artiste “C’est agaçant, hein? “ On n’aurait pas dit mieux. On découvre une créature hybride,coincée entre le père Fouras et Christophe Mahé, pas de doute c’est bien Julien Doré. Expérience en direct de créer un chanteur éprouvette en mélangeant sans les secouer (ils le sont déjà) Téléphone et Indochine, ça donne les BB Brunes. Les midinettes dans la salle sont ravies.

On apprend à imiter Charles Aznavour, avec la lèvre du dessus rentrée dans celle du dessous et la voix pharyngée...ou rhinopharyngée? Bref, ça ressemble à un gros rhume, mais on reprend  : “Emmenez-moi au pays des merveilles..”Car le public chante. Il connaît tout, le public, il y en a de tous les âges et de tous les répertoires. Certains sont plus sensibles à Louis Armstrong “Papidoubida-pidoubidou….”. D’autres à Jul ou à Maître Gimms qui mime tout ce qu’il dit, il pourrait chanter pour des sourds-muets.

On assiste à un duel vocal entre deux slameurs dépressifs : Grand Corps Malade et Abdel Malik. On se tape un revival de Notre Dame de Paris avec les trois voix originaires pour chanter Belle : Garou, Daniel Lavoie et Patrick Fiori.

Philippe Roche à ses têtes à claques : Vianey, Capeo, Céline Dion, Cali. Il a aussi ses vrais coups de coeur : Jean-Jacques Goldman, Johnny et les vieilles canailles au grand complet. A la différence de beaucoup d’imitateurs, il est d’abord un chanteur, ce qui donne des prouesses vocales étonnantes et lui permet d’expliquer au public comme on fait ça. Ce n’est pas qu’ils y arrivent mais c’est rigolo de les voir essayer.

Timeo Luismarianos

 

Philippe Roche “Ze Voices”, Complexe du Rire, 7 Rue des Capucins, 69001 Lyon, 04.78.27.23.59 complexedurire@orange.fr, jusqu’au 8 juin

Laisser un commentaire