COR : Mercier épinglé par la Chambre régionale des comptes

Avec Michel Mercier, on ne change pas une équipe qui perd. Notre champion de France des emprunts toxiques n’a pas réservé au seul département du Rhône ses exceptionnels « talents » de gestionnaire. Il suffit pour s’en convaincre de jeter un coup d’oeil au rapport provisoire que vient de consacrer la Chambre régionale des comptes à la COR (Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhôdanien). Bien sûr, ce rapport n’est pas encore définitif ; dans sa version définitive, les magistrats ne manqueront pas de tenir compte des réponses et commentaires du président en exercice qu’est Mercier. Sur le fond, les chiffres sont têtus. Ceux qui figurent dans ce rapport sont pour le moins inquiétants. Quand on se souvient des conséquences financièrement très lourdes des choix qui ont été faits au Conseil général, on se dit qu’il est urgent que les élus de la COR réagissent avant qu’il ne soit trop tard.

Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner