Erai : 10 millions € pour solder les folies de Gouffé

La Région rattrapée par le soutien coupable de Jean-Jack Queyranne

Mauvaise nouvelle pour les contribuables rhônalpins ; le liquidateur d’Erai vient de se rappeler au bon souvenir de la Région en l’assignant devant le Tribunal de grande instance de Lyon. Une première audience est fixée au mardi 26 juin. Estimant que la déconfiture d’Erai est la conséquence directe des fautes commises à la fois par son ancien président Daniel Gouffé et par le Conseil régional, le liquidateur leur réclame solidairement la bagatelle d’une dizaine de millions d’euros. En tant que président du Conseil régional, c’est Laurent Wauquiez qui a reçu l’assignation.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés