Club de la presse : Jeanine Paloulian claque la porte

L’ex-présidente s’inquiète du déficit qui frise les 14 000 euros

Jean-Louis Ritoual est un champion ! Un champion toutes catégories. Depuis qu’il s’est fait embaucher – en toute non transparence – comme délégué général du Club de la Presse, il se prend pour maître étalon du journalisme. Pour un peu, on aurait envie de le déposer au Pavillon de Sèvres…


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés