Métropole : Grivel dézingue Cochet mais ménage son pote Collomb

En écoutant Marc Grivel lundi à la Métropole, on avait presque l’impression que c’était Philippe Cochet le principal rédacteur de la loi qui organise le mode électoral pour les élections métropolitaines de 2020. Le maire de Caluire, par ailleurs président du groupe LR, ne trouve nulle grâce aux yeux du patron de Synergie. Grivel lui reproche de ne guère avoir œuvré pour sauver les petites communes qui ont toutes les chances à l’avenir de ne plus être représentées au conseil métropolitain.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés