Mon Cher Ami,

En souverain régnant sur la fille ainée de l’Église, Sa Majesté s’en est allée ce mardi à Rome présenter ses respectueux hommages à Sa Sainteté le Pape. Pour l’occasion, Choiseul l’a accompagné ce qui, je l’espère, lui aura permis de reconnaître ses fautes, de confesser ses péchés. Faire acte de contrition lui aura probablement permis d’obtenir à la fois l’absolution et une cargaison d’indulgences qui ne sont jamais inutiles en ces périodes troublées. 


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés