Une tente pour quatre…et plus

Des vacances sur la plage

Sur la scène, une tente Quechua. Un cauchemar pour Gérard Collomb ! Il sera impossible de déménager tout ça avant la fin du spectacle. Il ne sont pas des réfugiés mais une bande de jeunes venus passer des vacances sur une plage. Une bande de quatre. Clém’, très chevelu du bulbe, un peu lunaire, il écrit tout le temps et joue de la guitare quand on veut bien le laisser faire.  Antoine, bon garçon, candide et lourdaud à la fois, pas très fûté, les autres le disent de manière plus directe “c’est lui le plus con !” Sam, le beau gosse de la troupe “moi je suis un mec qui se tape des meufs !” Il est maître nageur. Et Léo, plus gay que lui tu meurs, le seul mec capable de sortir d’une tente Quechua habillé d’un costume imprimé de feuilles et de fleurs pour aller se promener sur la plage. “C’est pas la fashion week !” crieront les autres. Et ben si.


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés