Grande bouffe aux Subsistances

En mode gloubiboulga, le Street food festival surfe sur l’appétit pour une gastronomie décomplexée On dirait que les Lyonnais sont de plus en plus affamés de nouveautés et d’exotisme. Le festival Attable, l’hiver dernier, et le Street food festival qui s’ouvre jeudi prochain sont révélateurs d’une lame de fond portée


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés