Coup de bâton

Donné avec micros et caméras à Jean-Luc Mélenchon. En bon populiste qu’il est, le patron de la France insoumise avoue sans honte et sans regret que quand il affirme que « Macron est le plus grand xénophobe que l’on ait », il sait que son accusation ne repose sur rien.

Poussé dans ses retranchements, Mélenchon reconnaît que ses propos excessifs et insultants n’avaient pour but que de faire le buzz et de lui permettre de faire la une des journaux.

Laisser un commentaire