Les yeux dans les yeux face au futur empereur du Japon

Les Potins ne sont décidément pas champions en matière de protocole impérial. S’il est effectivement interdit de regarder  dans les yeux l’empereur du Japon, cette règle ne s’applique pas à son héritier. Gérard Collomb a donc pu s’asseoir face à lui samedi dernier lors du dîner offert en son honneur et auquel ont assisté : Alain Mérieux, Caroline Collomb, le préfet Stéphane Bouillon et son épouse, la directrice de la Maison de la danse Dominique Hervieu, son homologue du musée des Confluences Hélène Lafont-Couturier, le maire de Lyon Georges Képénékian et son premier adjoint Richard Brumm, le président du département Christophe Guilloteau, François Turcas ainsi que le président de la Chambre des Métiers Alain Audouard. Collomb a en revanche « oublié » d’inviter un représentant du Conseil régional alors même que c’est cette institution qui a sauvé le Musée des tissus que le futur empereur a tenu à visiter en présence de Étienne Blanc. Ce dernier n’a d’ailleurs pas plus été convié à la réception offerte un peu plus tôt à la mairie

Laisser un commentaire