Mon Cher Ami,

Il s’agit encore d’un secret mais vous en êtes, j’imagine, aussi bien que moi informé ; c’est le président de Bastard qui, dans moins de deux années, mènera le combat lyonnais au nom du parti que préside le duc Charles-Eugène de Wurtemberg. Si l’avocat qu’est Bastard gouverne depuis bientôt trente


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés