Mon Cher Ami

Il faut voir l’œil gourmand du président de Brosses quand on l’interroge sur Choiseul. L’ancien président du Conseil provincial n’a pas oublié que celui qui était alors puissant de Lyon n’a rien fait pour l’aider dans son difficile combat contre le duc Charles-Eugène de Wurtemberg. Il n’a pas oublié qu’il


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés