Humour

Candidat à la mairie de Lyon, le maire de Divonne-les-Bains Étienne Blanc se réclame du gaullisme. Du coup, s’il est élu maire de Lyon, on surnommera  son épouse : « Tante Divonne ».


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés