Mon Cher Ami,

Enfin ! Tous ceux qui me rapportent la décision que vient de prendre le baron de Keysering de renvoyer dans leurs foyers les deux secrétaires que lui avait légués Choiseul emploient ce mot : enfin ! Ce n’est pas qu’ils soient sans cœur ; pas plus qu’il ne se réjouissent du malheur de ces


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés