Parti Socialiste : moribonds mais toujours divisés comme à la belle époque

Yann Crombecque a du souci à se faire. Poussé par les (rares) militants resté fidèles au PS, il tente d’obtenir de ses élus à la Métropole qu’ils quittent le groupe que préside la députée marcheuse Anne Brugnera. Il s’y est engagé lorsqu’il a fait acte de candidature pour diriger la fédération. Il


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés