Wei à la recherche du bon goût

Entre exotisme et classicisme, trois émules de l’Institut Paul-Bocuse tentent un pari délicat Il se passe toujours quelque chose dans la petite rue Neuve, partagée entre les adresses qui s’envolent telles des feuilles mortes à l’automne et les piliers comme Le Nord, l’Harmonie des vins ou La Meunière. Avec les


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés