Étienne Tête, arme de destruction massive contre Rhônexpress

Décidément, Michel Mercier semble avoir un don particulier pour faire des mauvaises affaires… sur le dos des contribuables et des habitants. On connaît déjà ses « exploits » Jamet égalés avec les emprunts toxiques qui auront au final coûté plus de 600 millions d’euros aux malheureux contribuables du département, de la Métropole


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés