Un panda pour sauver la droite lyonnaise

Si Les Potins avaient mauvais esprit (chacun sait que tel n’est pas le cas), nous ne manquerions pas de nous amuser du lieu choisi par Étienne Blanc pour tenir vendredi prochain une première réunion de campagne avec ses (rares ?) militants du 6e.  Faut-il effectivement que la droite lyonnaise soit


Ce contenu est réservé aux lecteur-trice.s abonné-e-s des Potins d'Angèle. Si vous souhaitez lire la suite de celui-ci, connectez-vous ci-dessous ou abonnez-vous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés